Actualités du secteur

Guadeloupe : les assises des services à la personne le 7 et 8 juillet 2017


« Comment préparer les services à la personne dans les années à venir ? » , est le thème des Assises des services à la personne organisées par l'Union régionale des organismes de services à la personne. Pendant deux jours, les participants ont échangé pour trouver des pistes.

Monsieur Julien Jourdan, (à droite) Directeur de la Fédésap et Monsieur David Lebrave, Délégué de la Fédésap (au milieu)

Intervention de Monsieur Julien Jourdan, Directeur de la Fédésap (à droite) et de Monsieur David Lebrave, Délégué de la  Fédésap (au milieu)

Pendant deux jours, les professionnels de services à la personne et leurs partenaires, souvent financeurs (1), se sont retrouvés dans la cité thermale pour les Assises des services à la personne organisées par l'Union régionale des organismes de service à la personne (Urosap).

Pourquoi des assises ? La décision de la profession d'organiser ce rendez-vous relève du constat que la part des personnes âgées dans le département sera, à l'horizon 2030, de plus de 25%. En retenant comme thème « Comment préparer les services à la personne dans les années à venir ? » , l'Urosap a fait le choix de s'interroger sur le futur de l'activité. « Il est bon que le secteur fasse un arrêt sur les us et les pratiques pour voir comment évoluer en fonction de cette progression de la population âgée, observe Raymond Caberty, délégué régional d'Adessadomicile, organisme membre de l'Urosap. C'est pour cela que les collectivités sont présentes, avec le chef de file, le conseil départemental, dans le cadre de son action sociale. Il y aussi les deux fédérations qui regroupent les structures : d'un côté, les entreprises, de l'autre, les associatives, mais qui travaillent pour le même public et la Direccte. Selon le Département, nous avons plus de 200 structures de tailles diverses. Sa représentante a parlé de mutualisation. Il faut le faire, savoir se regrouper et accepter de perdre un peu de pouvoir. » Acteur incontournable dans l'aide à la personne, le conseil départemental n'a pas simplement un rôle de financeur, même si cette fonction est capitale dans l'existence des structures exerçant dans le secteur.

(1) L'État, par l'intermédiaire de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Dieccte), le conseil départemental et la Caisse générale de Sécurité sociale.

Lire l'article France-Antille

Classé dans : Actualités Fédésap
Réseau Fédésap
Fédération de Proximité, retrouvez nos Délégué(e)s territoriaux

Cliquez sur la région ou le département pour connaitre leurs coordonnées